La santé par les pierres

Les bienfaits de la spiruline

Lecture des lignes de la main

www.for-tunes.net

Se soigner avec les couleurs

Hôtels, restaurants, bars à Madagascar


Tous les aphrodisiaques

Taille des gemmes 3

SÉLECTION DE L'ÉCHANTILLON :
Cette étape demande la plus grande attention, afin d'éviter du travail inutile et la perte de matériel précieux. Avant de décider de la meilleure manière de travailler une pierre, surtout si elle est très précieuse, il faut l'examiner soigneusement.
Le plus important, en premier lieu, est d'avoir une idée de la forme définitive que l'on souhaite lui donner, ainsi que de l'utilisation que l'on compte en faire. L'expression "peser d'abord, oser ensuite" est parfaitement adaptée à la taille des pierres précieuses et fines, car le résultat dépendra de la façon dont on aura pris en compte des défauts ou anomalies dans le matériel à tailler - en les éliminant ou en les rendant peu visibles -, d'un façonnement le plus parfait possible et d'une technique de travail correcte.
Formes et taillesAfin de lui donner la forme optimale qui n'est pas la même, par exemple, pour une pierre transparente ou semi-opaque -, chaque échantillon demande un travail spécifique, ainsi qu'un dressage et un polissage adaptés, en rapport avec la dureté, le clivage et l'éclat. Les critères dont on devra se soucier seront fonction de la destination de la pierre. Pour un objet de collection, on appliquera des critères moins stricts que pour une pierre destinée à la joaillerie. On éliminera seulement les pierres fissurées ou fendues de façon apparente, ou encore les pierres altérées ou celles dont la couleur ou d'autres caractéristiques présentent peu de valeur esthétique.
La sélection sera, par contre, beaucoup plus stricte et difficile pour une pierre de bijou. L'estimation des pierres semi-opaques nécessite plusieurs étapes. Après élimination des pièces fendues et peu intéressantes du point de vue de la coloration, une seconde sélection est à faire après le clivage de la pièce retenue. Les tablettes ou plaquettes ainsi obtenues et sélectionnées peuvent être préparées plus finement par élimination des parties présentant encore des défauts. Le premier critère de sélection pour les pierres transparentes que l'on souhaite tailler a trait à la couleur, par exemple à son aspect soutenu ou homogène.
D'autres facteurs interviennent, tels que la présence d'inclusions ou de défectuosités du type plumes, voiles, poussières, nuages, taches de mousse, "givres", porosités ou cavités, qui peuvent être éliminés. Comme chacune de ces opérations préliminaires entraîne une perte de matériel, la forme et la taille maximale de la pièce sont, dans une certaine mesure, déjà fixées. il s'agit ensuite de choisir la taille définitive de façon à perdre le minimum de matériel.
Les petits défauts restants peuvent être éliminés par un choix judicieux de la position des facettes. Toutefois, la présence d'imperfections minimes est parfois considérée par les propriétaires de telles pièces comme la preuve qu'il s'agit bien de gemmes naturelles. Dans certains cas, des anomalies de couleur ou des inclusions peuvent même être particulièrement recherchées, comme les inclusions d'insectes dans l'ambre.

Suite Taille 4 ****** Retour Taille 2

Liste Pierres A - J **** Pierres K - Z