La santé par les pierres

Les bienfaits de la spiruline

Lecture des lignes de la main

www.for-tunes.net

Se soigner avec les couleurs

Hôtels, restaurants, bars à Madagascar


Tous les aphrodisiaques

Taille des gemmes 2

Polissage

Le sciage proprement dit s'effectue par déplacement de l'échantillon contre une lame de scie fixe, ou par déplacement de la lame contre un échantillon préalablement fixé. Généralement, on tient la pierre à scier à la main, mais il existe des dispositifs pour la tenir, et on peut également la coller sur un support. Les dispositifs pour le dressage des surfaces et le polissage sont soit horizontaux, soit verticaux, et souvent équipés de plusieurs disques amovibles et échangeables pour les différentes granulométries des émeris ou produits de polissage.
Il est impératif, lorsqu'on travaille avec des produits en poudre, de faire très attention, afin de ne pas souiller les disques pour le travail le plus fin avec des grains de taille plus grossière. Pour le façonnage de cabochons ou les tailles à facettes, il est nécessaire de compléter l'équipement par des supports spécifiques, des colles, un bec Bunsen ou un réchaud à alcool ainsi qu'un quadrant ou tête à facettes. Il est recommandé également de se procurer un jeu de pochoirs pour déterminer les formes de taille. Pour certaines applications, il est pratique d'utiliser un tonneau.
Ce dispositif est constitué d'un - parfois de plusieurs - cylindre, de section ronde ou octogonale, et équipé d'une ouverture fermant hermétiquement. Qualité et durée du travail dépendent ici des dimensions du cylindre et de la vitesse de rotation. Il existe également des appareils qui travaillent par secousses. Pour la fabrication de boules, on fait appel à un dispositif avec deux cylindres.
Cependant, pour traiter une grande quantité de matériel, le polissage se fait habituellement entre deux disques. Pour la gravure des pierres comme pour celle des camées, on emploie un dispositif stable, horizontal, permettant la fixation d'outils de forme et de taille adaptées. Un appareillage mobile équipé de pointes interchangeables est également fréquemment utilisé.
Pour la perforation de sphères ou de pendentifs, que l'on effectuait encore récemment selon des techniques classiques, c'est-à-dire perçage avec des mèches en métal dur en présence d'abrasifs et d'huile, on recourt depuis peu aux ultrasons, qui travaillent la pierre par vibrations. Cet équipement de base demande à être complété par un appareillage spécial si l'on s'intéresse à la taille en relief.

Suite Taille 3 ***** Retour Taille 1

Liste Pierres A - J **** Pierres K - Z