La santé par les pierres

Les bienfaits de la spiruline

Lecture des lignes de la main

www.for-tunes.net

Se soigner avec les couleurs

Hôtels, restaurants, bars à Madagascar


Tous les aphrodisiaques

Histoire des gemmes

AméthysteIl n'est évidemment pas possible de savoir quand, pour la première fois, un être humain a ramassé une pierre pour le plaisir des yeux ou pour s'en parer. On ne pourra jamais savoir non plus si l'attraction exercée par cette pierre était due à sa forme, à sa couleur ou à sa texture particulière. Il n'en reste pas moins que l'histoire des pierres en tant qu'ornement est très ancienne et remonte à des temps immémoriaux.
Cet intérét de l'homme, depuis toujours, pour les pierres précieuses s'est développé parallèlement à l'utilisation des roches pour des usages quotidiens, en particulier les outils et les armes. Dès les origines, le façonnage de ces objets utilitaires a montré, gràce à l'emploi d'éléments décoratifs, une tendance esthétique. Mais il est difficile de suivre l'histoire du travail des pierres dans ses étapes successives. On ne peut qu'émettre des hypothèses, fondées sur les fouilles archéologiques ou les inscriptions les plus anciennes.
Les premières indications bien documentées sur l'utilisation de pierres précieuses en tant que bijoux viennent de l'Inde, de l'Égypte et de la Mésopotamie. Les Sumériens, les Égyptiens, les Chaldéens, les Babyloniens et les Assyriens avaient déjà une bonne connaissance des pierres gemmes. Les objets découverts dans les tombeaux des pharaons égyptiens ne témoignent pas seulement de leur grande connaissance des pierres, mais également d'un grand raffinement dans l'art de les travailler. Le savoir-faire des Égyptiens s'est ensuite répandu vers les pays voisins. La transmission aux juifs est attestée, par exemple, par la similitude des noms sur le pectoral des grands-prêtres couvert de pierres précieuses et datant de l'époque de Moïse.
De même, l'histoire de l'utilisation des pierres précieuses en Inde et en Birmanie est vieille de quelques milliers d'années. Six cents ans avant J.-C., on connaissait déjà les célèbres gisements du Sri Lanka (Ceylan). Des récits remontant à 1000 ans avant J.-C. faisaient allusion aux diamants de l'Inde. De mémoire d'homme, on utilisait des pierres précieuses en Chine et en Perse, et sur les deux sous-continents américains, l'histoire des pierres précieuses est également très ancienne et intimement liée à celle de leur colonisation.
En Europe, ce sont surtout les Grecs anciens qui étaient grands connaisseurs et amateurs des pierres précieuses, mais leur savoir leur avait probablement été transmis par les Phéniciens. Démocrite et Hérodote, dans leurs oeuvres, décrivent des pierres précieuses, et Platon, Aristote et Théophraste en mentionnent également. Héritiers de la culture grecque, les Romains portaient au plus haut niveau la connaissance de ces pierres et de leur façonnage.
Les camées et intailles de ces époques sont toujours considérés comme des objets admirables. Pline l'Ancien, dans son oeuvre scientifique intitulée Historia naturalis, témoigne du niveau élevé des connaissances de l'époque dans ce domaine. Son travail donne une vue d'ensemble des pierres précieuses connues, et propose même un essai de classification.
À la suite de la chute de l'Empire romain, l'art de la taille et de la gravure des pierres, bien que partiellement relayé à Byzance, a subi néanmoins un déclin général dans la plus grande partie de l'Europe, en Asie Mineure et en Égypte. L'exploitation, de même que le façonnage et l'utilisation des pierres précieuses, avait considérablement diminué.

Suite Histoire 2

Liste Pierres A - J **** Pierres K - Z