La santé par les pierres

Les bienfaits de la spiruline

Lecture des lignes de la main

www.for-tunes.net

Se soigner avec les couleurs

Hôtels, restaurants, bars à Madagascar


Tous les aphrodisiaques

Perle

• Ca CO3
• Dureté : 3-4 • Transparentes. translucides • Couleur : blanc. avec diverses nuances et irisations caractéristiques (dépendant de la transparence). Les plus recherchées sont les perles à coloration bleutée et les perles indiennes à nuance rose. La plupart des perles sont argentées. mais des perles dorées, appelées perles du Panama, ou des perles vertes, bleuâtres, noires ou de toutes les couleurs sont également connues. Des traitements pour changer la couleur existent • Indice de réfraction : 1,52-1.66, perles noires : 1.53-1.69 • Biréfringence : 0.156.
• Trace : blanche • Éclat : mat, nacré • Clivage : aucun • Cassure : conchoïdale • Densité : 2.6-2.78 (perles de lamellibranches). 2.85 (perles de gastéropodes) • Morphologie : petites sphères. ovales. en poire, ou formes irrégulières variées • Luminescence : bleuâtre. jaunâtre, avec un soupçon de rose (perles naturelles) • Chimie : composées de carbonate de calcium (84-92%. sous forme d'aragonite, plus rarement de calcite) et de conchyoline (4-13%. substance organique de type corne) et d'eau (3-4%). Les perles sont très sensibles à la sécheresse. à l'humidité, aux acides. aux cosmétiques et aux produits laqués. ainsi qu'à la sueur. qui leur font perdre leur éclat. Elles sont solubles dans l'acide acétique.

PerleLes perles sont produites par des lamellibranches d'eau douce ou marins et parfois des gastéropodes. Les mollusques qui contiennent des perles sont dits perliers, comme l'huître perlière. Elles se forment quand un corps étranger pénètre dans les tissus de l'animal, qui, pour éviter l'irritation, l'enveloppe peu à peu de couches successives de nacre.
La perle n'est, en quelque sorte, qu'un élément isolé de la nacre qui constitue aussi sa coquille sécrétée par les glandes du manteau de l'animal. En règle générale, la perle est d'une couleur proche de celle de la coquille. La forme des perles naturelles dépend autant de la morphologie du corps étranger initial que de sa localisation dans la coquille, de l'espèce qui l'a généré, de la température et, bien sûr, de la durée.
PerleLes perles sont constituées de fines écailles de carbonate de calcium liées par une substance cornée appelée conchyoline.
Toutefois, cette substance tend à se dessécher avec le temps, provocant ainsi un effet d'altération de la perle; celle-ci devient mate en vieillissant et peut même s'écailler. Comme se processus est très long, la perle conserve sa beauté pendant cent à cent cinquante ans, mais on a trouvé des perles beaucoup plus anciennes encore en parfait état: certaines dataient notamment de Pompéi (79 av. J.-C.).
La taille des perles varie considérablement et peut atteindre la grosseur d'un oeuf de poule. L'homme recherche les perles depuis plus de 6000 ans. Les Chinois leur attribuaient des vertus curatives, tandis qu'on les portait comme talisman en Inde. Les souverains de Mongolie buvaient une décoction à base de perles, car ils croyaient que ces dernières augmentaient leur virilité. Des perles dont l'âge est évalué à près de 2 500 ans ont été découvertes lors de fouilles effectuées au Mexique. Dès 1 500 ans avant notre ère, les femmes égyptiennes en portaient à leur cou.

Suite Perle 2

Liste Pierres A - J **** Pierres K - Z