La santé par les pierres

Les bienfaits de la spiruline

Lecture des lignes de la main

www.for-tunes.net

Se soigner avec les couleurs

Hôtels, restaurants, bars à Madagascar


Tous les aphrodisiaques

Couleurs et effets lumineux

Pierres de couleurLa couleur fait partie intégrante de notre environnement. Nous percevons la nature, le ciel, et même l'eau, de façon colorée. Mais, si certaines couleurs exercent une attraction, d'autres inspirent plutôt la crainte. On a ainsi attribué aux couleurs une valeur symbolique. Par tradition, certaines d'entre elles étaient plus appréciées de certains peuples.
C'est le cas, par exemple, de la couleur bleue en Asie centrale et en Asie Mineure, ou du vert dans l'Égypte ancienne et chez les Indiens d'Amérique. Ces préférences interviennent également dans le choix et l'appréciation des pierres précieuses et gemmes, pouvant faire préférer une gemme à une autre, peut-être intrinsèquement plus belle. Et pourtant, la couleur n'est pas un critère d'identification déterminant pour les gemmes.
Différentes espèces minérales présentent souvent la même couleur, et, inversement, il existe des espèces minérales dont les colorations peuvent être variées. L'appréciation des couleurs par l'homme, qui est subjective et dépend de facteurs physiologiques, a conduit à attribuer à certaines d'entre elles une position dominante, comme l'indiquent les statistiques. Ce sont ces mêmes couleurs qui, depuis toujours, ont joué un rôle prépondérant dans les imaginations primitives ou les superstitions.
Les noms mêmes de certaines gemmes dérivent de leur couleur la plus fréquente, comme ceux de l'aigue-marine ou de l'albite, tandis que le nom de certaines autres est devenu un qualificatif de couleur: vert émeraude, vert malachite, bleu turquoise, par exemple. Du point de vue physique. la couleur est conditionnée par la lumière, qui peut être considérée, en simplifiant, comme une ondulation électromagnétique d'un faisceau de longueurs d'onde.
L'oeil humain est capable de reconnaître les longueurs d'onde comprises entre 400 et 760 nm. Ce spectre correspond aux six bandes de lumière monochromatique - les six couleurs fondamentales: rouge, orange, jaune, vert, bleu et violet. C'est leur mélange qui nous apparaît sous forme de lumière blanche.
L'absorption d'une des lumières monochromatiques dans ce spectre polychromatique entraîne l'apparition d'une couleur correspondant à la combinaison des longueurs d'onde restantes. Une gemme qui laisse passer toutes les longueurs d'onde nous apparaît incolore, et à l'opposé, par absorption du spectre complet, nous semble noire.
L'absorption de la lumière par les minéraux est fonction de différents éléments, comme la présence d'inclusions d'autres minéraux ou de déformations du réseau, ainsi que de la réfraction sur des inhomogénéités dans le cristal.
Ces dernières années, les recherches dans le domaine des corps solides ont mis au jour une série d'autres facteurs contrôlant le fonctionnement de la couleur et qui ont considérablement élargi notre connaissance de ces phénomènes. Dans la pratique, on peut répartir les gemmes en quatre groupes.

Suite Couleurs 2

Liste Pierres A - J **** Pierres K - Z