La santé par les pierres

Les bienfaits de la spiruline

Lecture des lignes de la main

www.for-tunes.net

Se soigner avec les couleurs

Hôtels, restaurants, bars à Madagascar


Tous les aphrodisiaques

Pierres de synthèses

Pierre de synthèse VerneuilL'histoire des contrefaçons des pierres gemmes montre que la fabrication des imitations est ancienne et variée. La recherche de matériaux à bas prix pouvant satisfaire, par leur taille, leur couleur ainsi que leur pureté, les critères les plus stricts de l'orfèvrerie a finalement conduit à la fabrication de pierres artificielles.
Il faut préciser ici que la désignation de ces produits comme minéral synthétique est impropre, un minéral étant par définition une matière cristallisée naturelle. Cependant, ce terme est commode et est passé dans l'usage courant.
Au groupe de ces gemmes appartiennent surtout celles, fabriquées à partir de produits chimiques, dont la composition est identique, à part quelques traces, à celle des pierres naturelles, mais aussi les pierres de synthèse avec des compositions non encore trouvées dans la nature. On y inclut également les imitations produites chimiquement à partir de matériaux variés comme le verre ou des résines, par exemple.
Tout ce qui concerne d'autres possibilités d'imitations, par remplacement ou par coloration, traitement thermique ou rayonnement de pierres naturelles ou artificielles, ou encore les constitutions de doublets, triplets et autres, est traité dans le chapitre sur les modifications des pierres gemmes.
Les descriptions qui suivent tiennent compte de toutes les variétés de gemmes de synthèse couramment produites, ainsi que d'autres types d'imitations aujourd'hui disponibles dans le commerce.

- DIAMANT C (carbone ) : La fabrication industrielle du diamant, synthétisé pour la première fois en 1970 aux États-Unis en qualité gemme, n'est toujours pas rentable à ce jour. Le diamant fabriqué est transparent, incolore, bleu ou jaune; non luminescent aux UV • Éclat: adamantin • Dureté : 10 • Densité : 3,47-3,56 • Indice de réfraction : N = 2,41 • Dispersion : 0,04 • Système cristallin : cubique • À l'opposé du diamant naturel, il ne comporte pas de petites inclusions tabulaires.
Moissanite- MOISSANITE SiC : Cette pierre est transparente, incolore, bleutée ou verdàtre • Écla t: adamantin • Clivage : selon /0001/ peu visible • Dureté : 9,5 • Densité : 3,1-3,22 • Indice de réfraction : No = 2,65, Ne = 2,65 • Biréfringence : 0,043 • Dispersion : 0,09 • Système cristallin : hexagonal • Utilisée pour imiter le diamant • Critères de distinction : propriétés optiques. Pas de minéral de ce type connu.
- BROMELLITE BeO : Transparent, incolore • Éclat : vitreux • Dureté : 9 • Indice de réfraction : No = 1,719-1,72, Ne = 1,733-1,735 • Biréfringence : 0,014-0,015 • Orange clair en lumière UV • Système cristallin : hexagonal • Utilisée pour imiter le diamant • Critères de distinction : propriétés optiques, dureté. Pas de minéral de ce type connu.

Suite Pierres de synthèse 2

Liste Pierres A - J **** Pierres K - Z