La santé par les pierres

Les bienfaits de la spiruline

Lecture des lignes de la main

www.for-tunes.net

Se soigner avec les couleurs

Hôtels, restaurants, bars à Madagascar


Tous les aphrodisiaques

Stéatite

Autres dénominations : pierre de lard, saponite.

• Mg3 Si4 O10 (OH)2
• Dureté : 1 • Transparent, translucide
• Couleur : blanc, vert clair, brunâtre, jaunâtre, à reflet rosé • Indice de réfraction : Np =1,539-1,55, Nm =1,589-1,594, Ng = 1,589-1,6
• Biréfringence : 0,05. • Trace : blanche • Éclat : vitreux, nacré
• Clivage : selon /OO1/ parfait. Densité : 2,7-2,8
• Système cristallin : monoclinique
• Morphologie : cristaux: tabulaires, agrégats lamellaires (lamelles flexibles mais non élastiques); également massif (variété stéatite)
• Luminescence : blanc, blanc-jaune, blanc bleuté, crème, vert-brun
• Chimie : insoluble dans l'acide • Autres propriétés : toucher gras caractéristique; infusible.

StéatiteLe talc se trouve dans les zones hydrothermales et de métamorphisme de contact. Le terme "stéatite", qui désigne une pierre au toucher lardacé (pierre de lard) composée de plusieurs silicates en feuillets (talc, pyrophyllite ou autres), dérive du grec stear = talc, graisse, le terme "talc" venant quant à lui de l'arabe. Cette pierre est travaillée comme une pierre ornementale depuis la nuit des temps, et l'on connaît de nombreux objets décoratifs datant de l'Antiquité et réalisés par les Égyptiens et les Grecs.
C'est une pierre très recherchée en Extrême-Orient, où, depuis la période antique, Chinois et Coréens extraient en grande quantité des stéatites de différentes couleurs qui se prêtent au façonnage de magnifiques objets décoratifs.
On trouve du talc à Kundol et à Tdar en Inde, aux États-Unis (Californie, Arizona, Colorado, Vermont, Géorgie, Virginie) ainsi qu'au Canada, dans la région de Madock.
StéatiteDes gisements très anciens sont répertoriés en Égypte, en Afrique du Sud (Barberon, Transvaal), au Malawi (Limbue) et au Zimbabwe.
Les principaux gisements russes sont ceux de l'Oural (Salda) et du Saïan oriental (Onot). En Europe, on en trouve en Allemagne (Zôblitz en Saxe, Gôpfersgrün, St. Egidien), en Autriche (Rabenwaldkogel, Anger), en Slovaquie (Hnûsfa, Kokavanad Rimavkou), en France (Briançon, Dauphiné), en Norvège (Guldbrandstalen), en Italie et en Suisse.

• Techniques de taille : tailles en relief (facile à travailler avec le couteau), petits objets décoratifs, figurines • Utilisation : artisanat, fabrication d'objets de fantaisie • Confusions possibles : pyrophyllite et agalmatolite • Critères de distinction : composition chimique.

Liste Pierres A - J **** Pierres K - Z