La santé par les pierres

Les bienfaits de la spiruline

Lecture des lignes de la main

www.for-tunes.net

Se soigner avec les couleurs

Hôtels, restaurants, bars à Madagascar


Tous les aphrodisiaques

Smithsonite

• ZnCO3
• Dureté : 5, cassante • Transparente, translucide • Couleur : blanc, gris, bleu-vert, bleu, également rouge, rouge orangé, plus rarement rose ou incolore • Indice de réfraction : Ne = 1,621, No = 1,848-1,849 • Biréfringence : 0,227 • Dispersion : 0,014 et 0,037 • Pléochroïsme : aucun. • Trace : blanche • Éclat : vitreux, nacré • Clivage : selon /1011/ parfait • Cassure : inégale, conchoïdale • Densité : 4,3-4,5 • Système cristallin : rhomboédrique • Morphologie : rhomboèdres et scalénoèdres, mais le plus souvent en croûtes microcristallines ou en masses granuleuses ou terreuses • Luminescence : parfois blanche, blanc bleuté, blanc-vert. Chimie : soluble dans l'acide (effervescence). Des traces de Cd donnent une coloration jaune, celles de Co colorent en rose, et celles de Cu et Fe en bleu • Autres caractéristiques : infusible, perd sa couleur à la chaleur.

SmithsoniteLa smithsonite, ainsi nommée en hommage au minéralogiste J. Smithson, est relativement fréquente dans les zones d'oxyydation des minerais de fer de type Pb-Zn. Elle est rarement travaillée en joaillerie, sauf dans certains pays. On trouve de grandes concentrations de smithsonite dans les gisements vietnamiens. Elle apparaît sous forme de druses avec des cristaux aux États-Unis.
Le gisement de Yellville (comté de Marion) renferme des smithsonites jaune vif, tandis qu'au Nouveau-Mexique elles tirent sur le vert pomme, le gisement Kelly (comté de Socorro) produisant quant à lui des pierres bleu-vert. On trouve également de la smithsonite dans le Colorado (Leadville), le Montana (Elkori), le Missouri et l'Oklahoma, ainsi que dans l'Utah (Tintic et Orphir). Par ailleurs, on en extrait des pegmatites à la mine de Tin-Mountain (Dakota du Sud), en Pennsylvanie (Fridensville), dans l'Idaho (Blein) et en Californie (comté d'Inyo).
On trouve aussi de la smithsonite au Nevada. Les smithsonites de diverses couleurs (rose, orange, rouge cerise, jaune, vert) sont fréquentes au Mexique dans la région de San Antonio et de Chihuahua. En Australie, on extrait des cristaux extrêmement limpides, de couleur jaune, des gisements polyrnétallifères de Broken Hill, en Nouvelle-Galles du Sud.
Les plus belles smithsonites sont originaires du continent africain.
SmithsoniteCertaines ont acquis une réputation mondiale, particulièrement celles qui viennent de la région de Tsumeb, en Namibie, d'où l'on extrait des cristaux mesurant jusqu'à 3 cm qui sont associés à des mimétites et des cérussites.
Des croûtes de smithsonites d'une épaisseur d'environ 8 cm peuvent être roses, blanches ou grises, mais surtout d'un vert fascinant. En Zambie, on trouve des cristaux mesurant 1cm dans le gisement de Kabwe Oadis (appelé Broken Hill), ainsi que des masses granuleuses qui sont associées à la mimésite et à la cérussite.
Des cristaux de smithsonite ont été récemment découverts au Kenya (mine de Vitengeni, Kalifi), ainsi qu'en Tunisie et en Algérie, tandis que de beaux encroûtements de smithsonite sont extraits à Keban-Maden, en Turquie.
On trouve aussi ce minéral en Birmanie (gisement de Long Kiengu). La Russie possède de nombreux gisements en Asie centrale, dans l'Oural, dans la partie extrême-orientale (Sïkhote, Alin, Tetiouhe), et à Turlan (Kazakhstan). Plusieurs pays européens dénombrent des gisements très anciens, comme la Grèce, oû l'on trouve des encroûtements jaunes, verts et bleu-vert dans la région de Laurium.
Certains gisements italiens sont connus (Monte Poni, Iglesias en Sardaigne). On trouve par ailleurs de la smithsonite en Angleterre (Matlock, Mendip Hills) , en Espagne (Santander, Bilbao). en Autriche (Bleiberg, Reibl), en Allemagne (Altenberg, Stollberg, Wiesloch). en Slovaquie (Ochtina). en Belgique (Morestet), ainsi qu'en France.
Elle est aussi présente en Tchéquie (près de Merklin), en Pologne (haute Silésie) et en Bulgarie, où l'on collecte une variété rose cobaltifère dans le gisement de Sedmotchiselnize.

• Techniques de taille : tailles à facettes très rares. cabochons, petites tailles en relief et objets décoratifs • Utilisation : fabrication de bijoux et objets de fantaisie; pierre de collection • Confusions possibles : jadéite, calcédoine, chrysoprase et turquoise • Critères de distinction : dureté, densité, caractéristiques optiques.

Liste Pierres A - J **** Pierres K - Z