La santé par les pierres

Les bienfaits de la spiruline

Lecture des lignes de la main

www.for-tunes.net

Se soigner avec les couleurs

Hôtels, restaurants, bars à Madagascar


Tous les aphrodisiaques

Pseudomalachite

• CU5 (PO4MOH)44
• Dureté : 4,5, cassante • Transparente, translucide • Couleur : vert foncé, vert émeraude, vert-bleu • Indice de réfraction : Np = 1,789, Nm = 1,835, Ng = 1,845 • Biréfringence : 0,056 • Dispersion : forte • Pléochroïsme : faible, brun-jaune clair - vert-jaune - bleu-vert. • Trace : vert-bleu • Éclat : vitreux, gras • Clivage : selon /OlO/ peu visible • Cassure : conchoïdale • Densité : 4,34 • Système cristallin : monoclinique • Morphologie : cristaux prismatiques rares, fréquemment encroûtements ou agrégats bothryoïdaux ou stalactitiques à texture fibro-radiée • Luminescence : aucune • Chimie : soluble à l'acide • Autre propriété : fond au chalumeau.

PseudomalachiteLa pseudomalachite, dont le nom fait allusion à sa ressemblance avec la malachite, est un minéral secondaire des zones d'oxydation de certaines mines de cuivre. Surtout minéral de collection, elle n'est que très rarement travaillée en tant que pierre fine.
Les gisements les plus connus sont situés dans la région de Nijne Tagilsk, dans l'Oural (Russie). Par ailleurs, on trouve la pseudomalachite en Allemagne, à Rheinbreitbach, Hagendorf et Hirschberg.
À Silberbrünnl, elle se présente en boules dont le diamètre peut atteindre 2 cm. D'autres gisements sont situés en Slovaquie, à Lubietovà, où ce minéral forme des encroûtements atteignant 2 cm d'épaisseur, en Grande-Bretagne (Cornouailles) et au Portugal (Bogolo).

• Techniques de taille : cabochons, petites tailles en relief • Utilisation : fabrication de bijoux • Confusion possible : malachite • Critères de distinction : densité, caractéristiques optiques.

Pseudomalachite

Liste Pierres A - J **** Pierres K - Z