La santé par les pierres

Les bienfaits de la spiruline

Lecture des lignes de la main

www.for-tunes.net

Se soigner avec les couleurs

Hôtels, restaurants, bars à Madagascar


Tous les aphrodisiaques

Prix et estimation des pierres

AmethysteUne matière première naturelle n'a que la valeur qu'on lui attribue, et celle-ci dépend largement du travail qu'il a fallu fournir pour l'obtenir. Cette définition que donna le minéralogiste français Alphonse de Launay, en 1908, est particulièrement juste en ce qui concerne le prix des gemmes. De tout temps, et cela est encore valable aujourd'hui, le prix des pierres précieuses, tributaire d'événements non seulement imprévisibles mais souvent inévitables, a été soumis à des fluctuations importantes.
La mode n'est pas le seul facteur susceptible d'influencer les prix. Le contexte social, la situation économique et politique tant dans le pays producteur que dans le pays consommateur jouent un rôle important. Si l'on se réfère à l'histoire, on peut considérer que les principaux critères d'estimation de la valeur d'une gemme sont, par ordre d'importance, sa beauté, sa durabilité, sa rareté, sa taille et les tendances de la mode.
La beauté d'une pierre dépendra, en premier lieu, de ses propriétés optiques, notamment la couleur, la transparence, l'indice de réfraction et la dispersion. La présence d'inclusions, d'irrégularités ou de défauts peut être considérée comme un autre critère esthétique. La durabilité des pierres gemmes est surtout fonction de leur dureté et de leur résistance aux agents chimiques.
Le facteur le plus difficile à maîtriser est plutôt la rareté, qui est liée aux variations des teneurs dans un gisement donné. Un gisement proche de l'épuisement peut faire monter les prix de façon non négligeable, comme cela s'est produit récemment pour la tanzanite et la tsavorite, et l'intérêt grandissant pour une gemme peut entraîner sa rareté.
Les difficultés d'accès à certains gîtes jouent un rôle aussi important pour la production et le commerce que la situation économique et politique des milieux concernés. Le prix d'une pierre peut également varier avec l'apparition d'un cristal synthétique sur le marché, et si le cristal artificiel est difficile à distinguer de son équivalent naturel, ce qui est souvent le cas, le prix de la gemme peut subir une forte baisse.
De plus, la politique globale en matière de commerce international du pays producteur est un facteur dont il faut tenir compte. Un des critères les plus importants pour les pierres gemmes est, bien entendu, leurs dimensions et le poids qui en découle. Pour les gemmes transparentes, notamment, la montée des prix suit une courbe géométrique au fur et à mesure qu'augmentent les dimensions de la gemme.
A noter que si une pierre de qualité vaut 100 euros pour 1 carat, la même pierre de 2 carats ne vaudra pas 200 euros mais 3 ou 4 fois plus, le prix est exponentiel et non proportionnel.
Depuis toujours, pour le commerce des gemmes, on a pris l'habitude d'exprimer le poids d'une pierre avec une unité bien définie et invariable, le carat. Son nom dérive des grains d'un arbre appelé caroubier (Ceratonia siliqua). En effet, il se trouve que le poids d'un grain de cet arbre est relativement constant (200mg), avec des variations inférieures à 2 ou 3 mg. Il se prêtait donc à cette utilisation et était en usage depuis le IXème siècle pour toutes les tractations commerciales des pierres précieuses ou fines, ainsi que des métaux nobles.
Un carat métrique précis de 200 mg fut introduit en 1907. Utilisé d'abord et surtout par les diamantaires, il représente aujourd'hui l'unité employée dans le commerce des pierres gemmes aussi bien à l'état brut qu'après façonnage.

Suite Prix 2

Liste Pierres A - J **** Pierres K - Z