La santé par les pierres

Les bienfaits de la spiruline

Lecture des lignes de la main

www.for-tunes.net

Se soigner avec les couleurs

Hôtels, restaurants, bars à Madagascar


Tous les aphrodisiaques

Opale commune

Autres dénominations : opale laiteuse, mélinite, résineuse, ferrugineuse, cacholong, opale agate, quincyite.

• SiO2.nH2O
• Dureté : 5,5-6,5, cassante • Transparente à translucide • Couleur : jaune, jaune-ocre, brun, jaune-brun, brun-rouge, rouge, rose (quincyite), violet-rouge, noir-gris et noir; également des variétés vert-brun, vert pré et vert-jaune (variété opale prase), parfois blanc laiteux (variété opale laiteuse), souvent polychrome. • Indice de réfraction : N = env. 1,44-1,46 • Biréfringence : aucune • Dispersion : aucune • Pléochroïsme : aucun. • Trace : blanche, jaunâtre, brunâtre • Éclat : vitreux, gras, terne • Clivage : aucun • Cassure : conchoïdale, inégale • Densité : 2,1-2,4 • Système cristallin : amorphe • Morphologie : veines, amas, lentilles, petites masses, concrétions, pseudomorphoses. Les colorations variables forment des dessins en taches, traînées un peu sales ou bandes (opale agate). Dans certains gisements, on trouve des brèches d'opale multicolores. L'opale commune comporte toujours d'autres minéraux, comme hématite, nontronite, chlorite, calcédoine, quartz, diverses substances organiques et d'autres parmi environ 50 minéraux possibles • Luminescence : parfois jaunâtre, verdâtre, brunâtre • Chimie : soluble dans HF • Autres propriétés : ne fond pas, mais éclate par déshydratation; l'eau contenue dans l'opale représente de 1 à 21%.

Opale blancheL'opale commune apparaît dans les roches volcaniques néogènes, ainsi que dans les zones d'altération et d'oxydation des gisements de minerais. Son nom serait tiré d'upala, un ancien mot sanskrit signifiant "pierre précieuse".
Comme d'autres variétés d'opales, elle est connue depuis l'Antiquité. Source de nombreuses légendes, elle fut longtemps considérée comme un porte-bonheur. On disait qu'elle avait, entre autres, le pouvoir de rendre invisible celui qui la portait. Pour les peuples c'était le siège du dieu de la Vérité. Chez les Babyloniens, elle portait bonheur aux natifs du Capricorne.
Plus tard, à l'instar de l'opale noble, une superstition lui prêta un rôle maléfique. On la trouve dans de nombreux pays du globe, mais son utilisation est très limitée. En Inde, on l'extrait sur les hauts plateaux du Deccan. En Mongolie et en Indonésie, elle est associée à l'agate laiteuse. Dans ces pays, les opales noires sont plus rares et présentent un éclat rougeâtre après polissage.
Il existe plusieurs gisements aux États-Unis. Elle est très fréquente au Nevada (Virgin Valley), dans le Colorado, l'Arizona et l'Utah, où elle est associée à l'opale xyloïde. On en trouve aussi en Amérique centrale, au Nicaragua (Daria) et au Mexique, dans les provinces d'Hidalgo, Chihuahua et San Juan Potosi, entre autres. Elle est exploitée en Argentine (Patagonie), au Brésil, en Equateur (où elle est teintée de blanc verdâtre) et au Pérou.
OpaliteOn extrait de l'opale miel en Australie. Les gisements russes se répartissent sur l'ensemble du territoire de l'ex-Union soviétique, dans la presqu'île de Tchoukotska, au Kamtchatka, dans les Carpates et le Caucase. En Europe, on trouve des gisements dans plusieurs pays. L'opale mélinite et l'opale résineuse sont exploitées en Hongrie (monts de Tokay), en Roumanie (Transylvanie), en Serbie et en Macédoine. En Allemagne, l'opale est extraite dans les environs de Leisnig, et en Autriche près de Gleichenberg.
Il existe aussi des gisements en pologne, à Szklary et à Braszowice (opale laiteuse), en Irlande du Nord et en France (opale rose de Quincy, Cher). En Tchéquie, on connaît quelques sites en Bohême du Sud et en Moravie occidentale (près de Tfebic), mais elle est surtout fréquente en Slovaquie, où l'on trouve de l'opale chair (près de Hernaly, dans le Slânské Vrchy, et près de Badin), mais aussi des brèches d'opale (à Lubietovâ et Rakytovce) et des opales chlorées (Badin, Slance). Les zones d'altération de cette région renferment des opales résineuses (Hodkovsce) et des opales laiteuses (Cervenice-Dubnïk et Slanec).

• Techniques de taille : cabochons, tailles plates et en relief, camées, intailles, divers objets ornementaux • Utilisation : fabrication de bijoux et d'objets de fantaisie, pierre de collection • Confusions possibles : opale xyloïde, agate et onyx • Critères de distinction : densité, propriétés optiques.

Liste Pierres A - J **** Pierres K - Z