La santé par les pierres

Les bienfaits de la spiruline

Lecture des lignes de la main

www.for-tunes.net

Se soigner avec les couleurs

Hôtels, restaurants, bars à Madagascar


Tous les aphrodisiaques

Kornérupine

• Mg4(Al,Fe)6(Si,B)4O21(OH)
• Dureté : 7 • Translucide, semi-opaque • Couleur : blanc, jaune-brun, rose, vert • Indice de réfraction : Np = 1,66-1,682, Nm = 1,674-1,696, Ng = 1,675-1,699 • Biréfringence : 0,015-0,017 • Dispersion : 0,019 • Pléochroïsme : fort, jaune, vert-vert clair à vert-brun incolore, jaune clair. Fortement dichroïque
• Trace : blanche• Éclat : vitreux • Clivage: selon /llO/ peu visible • Cassure : conchoïdale • Densité : 3,3 • Système cristallin : orthorhombique • Morphologie : cristaux prismatiques allongés, agrégats radiés • Luminescence : quelquefois jaune • Chimie : soluble dans HF. • Autres caractéristiques : fusion difficile.

Minéral relativement fréquent, la kornérupine est pourtant rare en qualité gemme. Les placers gemmifères du Sri Lanka, dans la région de Matari, comportent, en association avec d'autres pierres précieuses, des kornérupines de couleur vert sombre à vert brun. Occasionnellement, ils peuvent présenter un chatoiement.
Des cristaux remarquables proviennent de Birmanie, mais les plus réputés pour leur transparence et leur couleur, considérés comme étant les plus beaux connus, sont les cristaux vert olive provenant des environs de Betroka à Madagascar. Au Kenya, ce minéral présente une couleur vert pomme.
On l'extrait aussi en Afrique du Sud, près de Port Shapstone, et au Canada dans la province du Québec (Ste Marie). Au Groenland (Fiskemas), on trouve des cristaux vert foncé mesurant jusqu'à 20 cm. Ce minéral est également connu en Finlande, en Laponie (Kitttila), en Russie et en Allemagne (Waldheim).

• Techniques de taille : taille à facettes, cabochons • Utilisation : en joaillerie, pierre de collection • Confusion possible : andalousite • Critères de distinction : caractéristiques optiques.

Kornerupine

Liste Pierres A - J **** Pierres K - Z