La santé par les pierres

Les bienfaits de la spiruline

Lecture des lignes de la main

www.for-tunes.net

Se soigner avec les couleurs

Hôtels, restaurants, bars à Madagascar


Tous les aphrodisiaques

Diamant

• C
• Dureté : 10 • Transparent à semi-opaque • Couleur : incolore, gris, bleuté, verdâtre, jaune, brun, noir, également gris-noir (diamant technique - bort et carbonado). La couleur peut être changée par chauffage ou sous l'effet de rayonnements radioactifs • Indice de réfraction : N = 2,418 • Biréfringence : aucune, isotrope • Dispersion : 0,044 ; parfois indiquée comme allant jusqu'à 0,062 • Pléochroïsme : aucun. • Trace : blanche • Éclat : adamantin • Clivage : selon/111/parfait • Cassure : conchoïdale • Densité : 3,47-3,56 • Système cristallin : cubique • Morphologie : octaèdres, dodécaèdres, hexoctaèdres, fréquentes intercroissances cristallines, agrégats microcristallins radiaires (variété ballas) et agrégats cryptocristallins (variétés bort et carbonado) • Luminescence : bleue à verdâtre, jaune • Chimie : traces de N (coloration jaune), de Mn (coloration rose), également de Si, Al, Mg et Fe.

Diamant brutLe monde antique consacrait déjà le diamant comme la plus précieuse des gemmes. Son nom grec, adamas ("le joyau invincible"), cité par Pline l'Ancien (23-79), évoque les extraordinaires propriétés de ce minéral dont les légendes sont autant associées à sa découverte (surtout pour les diamants des Indes) qu'à ses pouvoirs magiques. Comme en témoigne une statuette égyptienne en bronze, ornée de diamants bruts, conservée au British Muséum à Londres, le diamant fut sans doute introduit en Europe vers le VI ème ou le V ème siècle avant J.-C.
On lui attribuait la faculté de protéger la personne qui le possédait contre les ennemis et les poisons, et de la préserver des maladies. En astrologie, c'était la pierre des natifs du signe de la Vierge à Babylone, du Cancer en Grèce, et du Bélier à Byzance. Symbole de richesse, le diamant ornait presque toutes les couronnes royales. Jusqu'au XVIII ème siècle, on ne l'extrayait qu'en Inde et en Indonésie.
On en découvrit au Brésil en 1714, puis en Afrique du Sud, et plus tard, dans plusieurs pays d'Afrique et d'Asie. Récemment, des gisements ont été découverts à Argyle en Australie. Jadis, l'Inde était un important producteur de diamants.
Le diamant HopeL'extraction se concentrait sur la région d'Haiderabad, à l'est des hauts plateaux du Deccan, entre les cours des rivières Pennaru et Sonaken, où on les trouvait dans des grès, des conglomérats et les alluvions des fleuves. Le gisement le plus important, dans la région de Golconde, était déjà connu à l'époque de Pline l'Ancien. Il vécut ses heures de gloire du X ème au XVIII ème siècle, avant de connaître le déclin.
De nos jours, on exploite encore quelques diamants à Kollar-Elur, dans l'État d'Haiderabad, et près de Panna, dans l'État de Madhya Bradesh. Parmi les plus célèbres diamants extraits en Inde, le Grand Moghol.

Suite Diamant 2

Liste Pierres A - J **** Pierres K - Z