La santé par les pierres

Les bienfaits de la spiruline

Lecture des lignes de la main

www.for-tunes.net

Se soigner avec les couleurs

Hôtels, restaurants, bars à Madagascar


Tous les aphrodisiaques

Corail

• Ca CO3
• Dureté : 3-4 • Semi-opaque • Couleur : rouge (variété appelée oxblood ou morro), rose, rose saumon, plus rarement blanc, très rarement bleu, également noir (présence de matière organique), parfois veinules blanches. Deux variétés sont assez rares, les coraux blanc-rose tachetés qui se forment à une profondeur atteignant 200 m, ainsi que les coraux couleur nacre argenté, dits coraux d'ange. Les couleurs du corail s'atténuent toujours avec l'âge, mais un traitement rapide à l 'eau oxygénée permet de rétablir la couleur d'origine • Indice de réfraction : N = 1,486-1,658 • Biréfringence : 0,16-0,172. • Trace : blanche • Éclat : terne (à l'état naturel), vitreux (taillé) • Cassure : écailleuse, crochue • Densité : 2,6-2,7 (corail noir plus faible, 1,34-1,36) • Morphologie : formations dendritiques, arborescentes ou en éventail, s'amenuisant vers la pointe et mesurant jusqu'à 40 cm ; section arrondie pouvant atteindre, dans certains cas, 4 cm de diamètre; surface avec rainures • Luminescence : violet clair à pourpre sombre • Chimie : composé à 90 % de carbonate de calcium sous forme d'aragonite, avec traces de CaCO3, Na2SO3, K2SO3 et MgCl2. Le corail est attaqué par la sueur (il ne se prête donc pas à être porté directement sur la peau), il réagit à la chaleur (en particulier le corail rouge ou noir - perte de couleur), aux acides et hydroxydes. Il faut le protéger également du contact avec les lessives et les produits cosmétiques.

CorailLe corail est en fait l'ossature externe d'animaux marins ou polypiers constructeurs qui prélèvent le calcium de l'eau de mer, le transforment en carbonate de calcium (CaCO3) et l'utilisent pour fabriquer leur carapace. Ces animaux, dont environ 6 000 espèces sont actuellement répertoriées, vivent exclusivement dans les mers chaudes, à une profondeur comprise entre 3 et 200 m.
À certains endroits, ils forment de gigantesques amoncellements qui deviennent même de véritables récifs (notamment la Grande Barrière qui borde la côte nord-est de l'Australie sur 2 300 km). Les coraux morts ont formé d'immenses massifs calcaires à toutes les ères géologiques.
Connu depuis les temps immémoriaux, le corail servait à fabriquer des objets décoratifs.
Certains d'entre eux, découverts en Suisse à l'occasion de fouilles archéologiques, datent même du Néolithique (10000 ans av.J.-C.). Ils étaient très prisés des Égyptiens et des Celtes; d'ailleurs, pour certains, le mot "corail" est probablement d'origine celtique. Au Moyen Âge, le corail servait à soigner les maladies des yeux (Avicenne, env. 980-1037). Ces animaux très sensibles à la pollution vivent dans toutes les mers du globe, là où les eaux sont chaudes et propres.
Depuis les temps les plus reculés, la présence de coraux rouges et rouge orangé est attestée en Méditerranée entre les côtes africaines (Algérie et Tunisie) et européennes (Italie), ainsi qu'en Corse, en Sardaigne et en Sicile (coraux sardegua). Naples joue le rôle de plaque tournante du commerce du corail dans cette région. On en trouve également dans le golfe de Gascogne, à proximité des côtes espagnole et française. Des coraux blancs, très rares, sont collectés dans la mer du Japon, tandis que l'on trouve des spécimens rose saumon près de Taïwan, et roses dans les environs de Midway et des îles Hawaii.
Par ailleurs, on exploite les coraux noirs le long des côtes du nord de l'Australie et dans les environs de la presqu'île de Malacca. Le corail de la mer CorailRouge et des environs des îles Maurice et Sokotra est célèbre dans le monde entier; cette région du globe fournit aussi des coraux noirs, appelés Akabars, qui peuvent atteindre 3 m de longueur pour 25 cm de diamètre. Cette variété est aussi présente à l'est et au sud de la mer de Chine et le long des côtes cubaines. Les coraux noirs sont surtout recherchés en Orient, où ils servent à fabriquer des bijoux de deuil.
Des coraux bleus (appelés Akoris), sans doute les plus précieux, sont collectés sur les côtes d'Afrique occidentale (Cameroun). On a même signalé leur présence dans le Pacifique, près de l'atoll de Funafuti, à une profondeur de l,50 m. Diverses autres espèces vivent dans la mer des Caraibes. Récemment, des coraux brun-jaune ont été découverts à l'ouest de l'Alaska, à proximité de l'archipel des Aléoutiennes.

• Techniques de taille : cabochons, perles, utilisé aussi à l'état naturel, gemmes ou intailles, petits objets de décoration, souvent travaillé en association avec des perles • Le plus recherché est le corail rouge • Utilisation : fabrication de bijoux • Imitations : galatite, os, gypse, porcelaine, mais le plus souvent Celluloïd • Récemment est apparu sur le marché du corail reconstitué à partir de fragments de coraux pressés.

Corail

Liste Pierres A - J **** Pierres K - Z